Parcours économie et gestion d'entreprise à Bayonne

  • Aide
  • Recherche
  • Facebook
  • Twitter
Collège 2EI - Études Européennes et Internationales - Bayonne

Parcours économie et gestion d'entreprise à Bayonne

Présentation

Présentation

La licence est organisée sur 3 ans à raison de deux semestres par an.

Le premier semestre de L1 est conçu comme un semestre d’orientation à l’issue duquel l’étudiant pourra confirmer sa volonté de poursuivre des études dans le domaine Économique et de Gestion ou envisager une réorientation, soit vers le semestre 2 de droit (à Bayonne ou à Pau), soit vers le semestre 2 d’Administration Économique et Sociale (AES à Pau). 

A l'issue de la L2, les étudiants peuvent choisir parmi trois parcours :

  • Économie et gestion d’entreprise (sites de Bayonne et de Pau )
  • Gestion internationale (site de Bayonne)
  • Gestion comptable et financière (site de Pau)

Une mobilité d'études dans un pays étranger est envisageable au niveau L3.

Objectifs

L'objectif de la formation consiste essentiellement :

  • à transmettre des connaissances techniques et de culture générale,
  • à apprendre à exercer un esprit critique,
  • à former à l'utilisation de méthodes d'analyse de problèmes et de présentation écrite et orale des résultats.

La formation s'appuiera essentiellement (mais non exclusivement) sur un dosage équilibré des disciplines suivantes :

  • analyse économique
  • gestion d'entreprise
  • méthodes quantitatives appliquées
  • informatique
  • langues et techniques d'expression.

Les enseignements de Licence Économie-Gestion doivent permettre de synthétiser les connaissances théoriques et d'en apprécier le caractère opérationnel en préparant les étudiants à l'entrée dans la vie active sur des postes évolutifs (entreprise, banque, assurance, chambres consulaires,...) ou encore à passer des concours (enseignement, administration, IUFM,...) ou à poursuivre des études en  masters professionnels ou de recherche.

Les UE optionnelles sont librement choisies par l'étudiant dans la liste proposée de façon à atteindre le nombre d'UE précisées pour chaque semestre. L'étudiant peut ainsi, en accord avec le responsable des études, réaliser un parcours orienté vers l'analyse économique ou plutôt vers la gestion d'entreprise.

Savoir-faire et compétences

Compétences disciplinaires :

  • mobiliser les concepts de l'économie pour l'étude et l'interprétation de documents économiques
  • mobiliser les concepts de la gestion pour l'analyse
  • utiliser des méthodes et outils quantitatifs d'observation et d'analyse de l'économe et des organisations
  • se servir des méthodes de prise de décision économique et managériale
  • analyser les interactions entre une organisation et son environnement

 Compétences transversales :

  • maîtriser les outils numériques
  • recherche documentaire
  • développer une argumentation avec un esprit critique
  • analyser et synthétiser les données en vue de leur exploitation
  • maîtriser la langue française
  • compréhension et expression dans au minimum une langue étrangère

Compétences pré-professionnelles (éprouvées au cours du stage) notamment savoir :

  • travailler en équipe autant qu’en autonomie,
  • prendre des initiatives au service d'un projet,
  • se mettre en recul d’une situation, s’auto-évaluer et se remettre en question pour apprendre.

Informations supplémentaires

Pour en savoir plus sur l'orientation et l'insertion professionnelle, voir le site du Service Commun Universitaire d'Information, d'Orientation et d'Insertion Professionnelle (SCUIO-IP).

Pour tout renseignement sur la formation continue, voir le site du service Formation continue (For.Co).

Pour en savoir plus sur les relations internationales à l'Université, voir le site de la Direction des relations internationales.

Programme

Contenu de la formation

L'organisation est semestrielle, chacun des six semestres permet de valider 30 ECTS (Crédits européens) soit 180 ECTS au niveau Licence. Au total, une année représente environ 540 h.

Chaque semestre est composé d'unités d'enseignement (UE) obligatoires concernant les enseignements fondamentaux (économie, gestion, méthodes quantitatives, informatique ainsi que langue étrangère), et d’UE optionnelles et/ou libres afin que l’étudiant puisse organiser sa formation en se spécialisant et/ou en ouvrant son spectre de connaissances.

Le semestre 1, 17 ECTS sur 30 sont associés au tronc commun droit-économie-gestion (DEG) . Ces UE communes aux licences Économie-Gestion et Droit facilitent la réorientation vers L Droit ou AES en fin de semestre 1.

Organisation de la formation

Contrôle des connaissances

Sessions d’examens

Pour chaque UE/EC de licence, l'Université organise deux sessions annuelles : une première session à la fin de chaque semestre et une session de rattrapage (pour les deux semestres) à l’issue de l’année.

 

Modalités de contrôle

Se reporter au descriptif de chaque unité d’enseignement (UE) ci-dessus.

Aménagements particuliers

Le régime spécial d’études (R.S.E.)

Peuvent bénéficier d'un aménagement des études et du contrôle des connaissances, les étudiants :

  • engagés dans la vie active ou assumant des responsabilités particulières dans la vie universitaire ou étudiante,
  • chargés de famille,
  • engagés dans plusieurs cursus,
  • en situation de handicap,
  • sportifs de haut niveau
  • artistes. 

Le régime spécial ne sera accordé qu'après étude du dossier par la scolarité.

 

Reprise d’études

Le service de la Formation continue propose un service d'information et de suivi administratif pendant la formation.  Un soutien peut être proposé tout au long du cursus.

Stages

Le stage est une période temporaire qui s’inscrit dans le cadre d’un cursus pédagogique ; il est à finalité de découverte, d’orientation, de mise en situation professionnelle.

Il permet de :

  • connaître le monde de l’entreprise et celui du milieu professionnel choisi ;
  • acquérir une première expérience ;
  • mettre en pratique les connaissances acquises lors de la formation ;
  • développer ou acquérir des compétences professionnelles à valoriser dans un CV ou dans un premier emploi ;
  • confirmer ou infirmer un projet professionnel (modifier ou affiner une orientation professionnelle) ;
  • bâtir un réseau relationnel ;
  • bénéficier d’un tremplin vers l’emploi.

 

Stage de 6 semaines en L3 parcours EGE en France ou à l'étranger.

Stage de 8 semaines en L3 parcours GI en France ou à l'étranger.

Admission

Condition d'accès

Conditions d'admission en 1ère année (L1)

  • Tous les baccalauréats, de préférence scientifiques et sciences économiques et sociales. Double inscription obligatoire pour les étudiants de CPGE dans un lycée conventionné avec l'UPPA, ce qui permet une éventuelle réorientation en cours ou en fin d'année.
  • L'inscription des étudiants étrangers hors CEE est soumise à une procédure de pré-inscription. Aussi l'inscription se prépare-t-elle presque un an à l'avance. L'accès en 1ère année de Licence dans une université française est soumis à une demande d'admission préalable, DAP, (décret n°71-376 du 13 mai 1971 modifié). Pour plus d’informations, prendre contact avec le service des relations internationales.
  • Pour une arrivée en cours de cycle, les dossiers de transfert entre universités sont à retirer auprès des services de la scolarité de l'université d'origine. 
  • Pour les étudiants en reprise d'études (interruption supérieure à 2 ans) et/ou salariés et/ou demandeurs d'emploi de +28 ans : contacter le service de la Formation continue (For.Co) pour confirmer votre statut étudiant en formation continue.

Conditions d'admission en 2ème année (L2)

  • Être titulaire de la 1ère année de licence Économie-Gestion ou avoir obtenu le nombre de crédits équivalent dans une autre licence du domaine économique et de gestion. Double inscription obligatoire pour les étudiants de CPGE après validation d'une 1ère année dans un lycée conventionné avec l'UPPA, ce qui permet une éventuelle réorientation en cours ou en fin d'année.
  • Pour les étudiants qui ne remplissent pas les conditions supra mais qui ont effectué avec succès une année au moins d'études supérieures (DUT, BTS, CPGE dont le lycée n'a pas de convention avec l'UPPA,...), le décret du 23 août 1985 prévoit une validation possible des acquis universitaires. Le dossier de candidature (dit VE) est à renseigner en ligne via l'application Apoflux à partir du 9 avril 2018.
  • Les élèves de CPGE dans un lycée ne possédant pas de convention avec l’UPPA et/ou n'ayant pas validé leur 1ère année doivent remplir un dossier de validation d'études universitaires (dit "VE"). Ce dernier est à renseigner en ligne via l'application Apoflux à partir du 9 avril 2018.
  • L'inscription des étudiants étrangers hors CEE est soumise à une procédure de pré inscription. Aussi l'inscription se prépare-t-elle presque un an à l'avance. L'accès en 2ième année de Licence dans une université française est soumis à une demande d'admission préalable, DAP, (décret n°71-376 du 13 mai 1971 modifié). Pour plus d’informations, prendre contact avec le service des relations internationales.
  • Pour une arrivée en cours de cycle, les dossiers de transfert entre universités sont à retirer auprès des services de la scolarité de l'université d'origine. 
  • Pour les étudiants en reprise d'études (interruption supérieure à 2 ans) et/ou salariés et/ou demandeurs d'emploi de +28 ans : contacter le service de la Formation continue (For.Co) pour confirmer votre statut étudiant en formation continue.

 

Conditions d'admission en 3ème année (L3)

  • Être titulaire de la 2ème année de licence Économie-Gestion ou avoir obtenu le nombre de crédits équivalent dans une autre licence du domaine économique et de gestion.
  • Pour les étudiants qui ne remplissent pas les conditions supra mais qui ont effectué avec succès deux années au moins d'études supérieures (DUT, BTS, CPGE dont le lycée n'a pas de convention avec l'UPPA et/ou n'ayant pas validé la 2ème année, LP,...), le décret du 23 août 1985 prévoit une validation possible des acquis universitaires. Le dossier de candidature (dit VE) est à renseigner en ligne via l'application Apoflux à partir du 9 avril 2018.
  • Pour les étudiants ayant suivi une scolarité hors de France, l'accès en 3ème année de Licence dans une université française est soumis à une demande de validation d'études. Ce dossier est disponible (pour la rentrée suivante) vers le 1er novembre. Pour plus d’informations, prendre contact avec le service des relations internationales.
  • Pour une arrivée en cours de cycle, les dossiers de transfert entre universités sont à retirer auprès des services de la scolarité de l'université d'origine. 
  • Pour les étudiants en reprise d'études (interruption supérieure à 2 ans) et/ou salariés et/ou demandeurs d'emploi de +28 ans : contacter le service de la Formation continue (For.Co) pour confirmer votre statut étudiant en formation continue.

Si vous devez nous adresser des dossiers ou documents, merci de le faire à l'adresse postale suivante :

UFR Pluridisciplinaire du BAB, Scolarité Economie-Gestion 

Campus de la Nive

8, Allée des Platanes

CS 68505

 64185 Bayonne Cedex

Droits d'inscription et tarification

Année universitaire 2017-2018 (à titre indicatif)

Statut Formation initiale*

Sans

sécurité sociale

Avec

sécurité sociale

Boursier

Inscription en 2ème diplôme

189,10€

406,10€

5,10€

122€

Statut Reprise d’études**

Un devis nominatif et personnalisé est établi sur demande auprès du service de la formation continue.

Contact : accueil.forco @ univ-pau.fr / Tél : 05 59 40 78 88

*(études poursuivies sans interruption après le lycée)

**(toute personne se trouvant dans l'un au moins des cas suivants : Interruption d’études supérieure à 2 ans,  Salarié, Demandeur d'emploi (indemnisé(e) ou non), Agé(e) de plus de 28 ans)

Pré-requis nécessaires

La licence économie-gestion est ouverte à tous les bacheliers.

Cependant, cette filière d'enseignement est plus particulièrement conseillée aux étudiants issus des baccalauréats dont la formation mathématique et les qualités littéraires sont sérieuses.

 

Les attendus nationaux des candidats en licence Mention Économie et gestion sont :

  • Disposer des compétences mathématiques et statistiques indispensables à l’économie et à la gestion. Les enseignements d’économie et de gestion font en effet fréquemment appel à la modélisation mathématique afin de mieux penser les problèmes étudiés et d’analyser les résultats qui en découlent de manière logique. De plus, une grande partie des métiers de l’économie et de la gestion s’appuient sur l’analyse de données chiffrées.
  • Savoir mobiliser des compétences en matière d’expression écrite et de raisonnement logique afin de pouvoir argumenter un raisonnement conceptuel. Les enseignements d’économie et de gestion requièrent en effet que les étudiants soient capables de produire une argumentation structurée, même relativement simple (cette compétence ayant vocation à être renforcée à l’université) et à raisonner sur des concepts. La formation en licence requiert une certaine capacité d’abstraction, de logique formelle et de déduction. Les métiers de l’économie et de la gestion impliquent en outre fréquemment la rédaction d’études ou de rapports nécessitant une argumentation structurée, des capacités de synthèse et un bon niveau de langue.
  • Disposer d’une culture générale. La réflexion en économie et en gestion se nourrit de l’actualité économique, politique et sociétale. L’étudiant doit donc être en mesure de situer et comprendre les enjeux sociétaux liés aux thématiques abordées au cours de ses études.
  • Disposer de compétences méthodologiques et comportementales afin d’être capable de travailler en autonomie et de manière responsable En licence, l’étudiant est acteur de sa formation et de sa réussite. Il doit donc notamment être capable d’organiser son travail, d’aller chercher les ressources à sa disposition et de rechercher les temps de travail collectifs.
  • Disposer de compétences en langue anglaise. Nombreux sont les secteurs en économie et gestion où la documentation professionnelle et universitaire ainsi que les relations d’affaires reposent sur l’anglais. Des compétences dans cette langue sont donc essentielles.

 

Répartition des néo-bacheliers inscrits en L1 par type de bac* (et taux de passage en L2)

60 % bac ES (taux de passage : 54 %) 

18 % bac S (taux de passage : 73 %) 

14 % bac Techno (taux de passage : 9 %) 

7 % bac Pro (taux de passage : 0 %) 

1 % bac L (taux de passage : 25 %)  

*Étude menée  à partir des effectifs de 4 années universitaires (2012 - 2016)  

Et après

Poursuite d'études

À l’issue de la licence, les étudiants diplômés peuvent se diriger vers un Master à l’UPPA ou dans une autre université française ou étrangère, vers un diplôme d’école supérieure accessible sur concours ou sur titres ou vers d’autres types de formations comme une préparation aux concours de la Fonction publique de catégorie A ou encore un diplôme d’université (DU).

Exemples de poursuite d’études à l’UPPA après la licence Économie-gestion :

À l’UPPA, 91% des diplômés de licence Économie-gestion poursuivent leurs études.

Poursuite d'études à l'étranger

Le programme ERASMUS/SOCRATES

  • Principes du programme: dans le cadre du programme d'échange ERASMUS/SOCRATES, les étudiants peuvent effectuer une partie de leurs études dans un autre établissement européen, pendant 3 mois au minimum ou 1 an au maximum, de préférence en L3. Les études effectuées hors de France, sans que des droits d'inscription supplémentaires soient exigés par l'université partenaire, sont reconnues et prises en compte pour l'obtention du diplôme en France, par l'université d'origine, notamment grâce au système de crédits E.C.T.S. et au contrat d'études qu'un étudiant Erasmus signe avant son départ avec les deux universités concernées.

A noter qu'à partir de l'année 2017-2018, le dispositif UPPass transfrontalier entre sous label ERASMUS. Il est donc toujours possible de faire une mobilité dans l'une des trois universités transfrontalières :

  • Université du Pays basque (campus de San Sebastián, campus de Bilbao, campus de Vitoria)
  • Université de Zaragoza (campus de Zaragoza, campus de Huesca, campus de Teruel)
  • Université Publique de Navarre (campus de Pamplona)

Veuillez contacter Emilie Desconet (emilie.desconet @ univ-pau.fr?subject=UPPass%20transfrontalier).

Service des Relations Internationales de l'UPPA.

 

Partir étudier à l'étranger en dehors du Programme ERASMUS/SOCRATES

Le statut d’« étudiant visiteur sortant » permet à des étudiants inscrits à l’UPPA de suivre des cours dans des universités étrangères (en Europe et hors Europe) et d’obtenir des crédits ECTS tout comme les étudiants Erasmus +. Sur le plan académique, les étudiants visiteurs ne peuvent pas obtenir un diplôme de leur université d’accueil mais, comme les étudiants Erasmus, ils obtiendront des crédits ECTS à faire valider à l’UPPA.

 

BCI (CREPUQ) Mobilité Québec

Cette convention permet à un étudiant inscrit dans une université française de suivre dans un autre établissement universitaire québécois des cours en vue de l'obtention du diplôme postulé à l'établissement d'origine de l'étudiant.

 

 

Insertion professionnelle

Quelques idées de débouchés professionnels

Après un bac +3 :

—  Les métiers de l’administratif : Assistant(e) de direction, Assistant(e) manager, Attaché(e) territorial(e)

—  Les métiers de la gestion et des ressources humaines : Assistant(e) de gestion PME-PMI, Assistant(e) de ressources humaines

—  Les métiers de la banque, finance et assurance : Assistant(e) de clientèle particuliers, Téléconseiller(e) en banque, Conseiller(ère) commercial en assurances

—  Les métiers du marketing et de la relation commerciale : Assistant(e) chargés d’études marketing, Assistant(e) commercial(e), Assistant(e) chef de produits

Après un bac +5 et plus :

—  Les métiers de l’administratif : Attaché(e) territorial(e), Directeur(trice) général des services, Responsable administratif et financier

—  Les métiers de la gestion et des ressources humaines : Auditeur(trice) externe/interne, Chargé(e) de recrutement, Contrôleur(euse) de gestion

—  Les métiers de la banque, finance et assurance : Chargé(e) d’affaires entreprises, Analyste financier(ère), Courtier(ère) en assurances

—  Les métiers du marketing et de la relation commerciale : Ingénieur(e) commerciaux, Chargé(e) d’études marketing

—  Les métiers du management : Chef(fe) d’entreprise, Président(e) Directeur(trice) Général (PDG), Gérant(e) d’entreprise

—  Les métiers de l’enseignement et de la recherche : Professeur(e) d’économie gestion au lycée, Enseignant(e)-Chercheur(euse), Chercheur(euse) en économie

Ces métiers peuvent s’exercer dans les structures suivantes : banques, entreprises de toutes tailles, sociétés d’assurance, sociétés de gestion, cabinets comptables et d’audit, cabinets de conseil en RH, organismes de recherche, des organismes d'études et de sondage, administrations publiques.

Quelques exemples de secteurs d'activité : immobilier, informatique, urbanisme, tourisme, transports, assurances, banques, management d’entreprise, culture, commerce, hôtellerie, industrie, distribution, communication, fonction publique.

Témoignages d'anciens diplômés

Consulter les témoignages d'anciens diplômés de licence Économie et gestion à l'UPPA

http://ode.univ-pau.fr/fr/insertion-professionnelle/temoignages-d-anciens/licences/licence-economie-gestion.html

 

 

Passerelles et ré-orientation

Principe général

Les formations sont aménagées pour permettre aux étudiants d’élaborer progressivement leur projet personnel et professionnel en favorisant leur intégration, leur orientation et leur spécialisation au fur et à mesure de l’avancée dans le cursus.

L’architecture des formations est ainsi conçue pour que l’étudiant :

  • Bénéficie d’une réorientation dès la première année de licence à la fin du semestre 1 vers une autre formation dans l’hypothèse où celle dans laquelle il est engagé se révélerait ne pas ou ne plus correspondre à son projet.
  • Puisse intégrer en provenance de filières courtes (DUT, BTS, …) une licence en cours de cursus suite à une réorientation, une poursuite ou reprise d’études.

Le SCUIO-IP accompagne les étudiants dans leurs projets de (ré)orientation.

 

Réorientation

Tous les étudiants déjà inscrits dans l’enseignement supérieur (en BTS, IUT, L1, CPGE, PACES …) et souhaitant se réorienter vers une première année de licence doivent passer par Parcoursup.

N.B. : les étudiants en réorientation ayant un accord préalable de leur université procèdent à un transfert de dossier

Contact(s)

Composante

Lieu(x) de la formation

  • Bayonne

Responsable(s)

DARRIGUES Marie-Laure

Responsable pédagogique

Campus de la Nive
8, Allée des Platanes
64185 BAYONNE Cedex
Tél : 05.59.57.41.25

Email : marie-laure.cheval @ univ-pau.fr

Contact(s) administratif(s)

KOCHER Cécile

Campus de la Nive
8, Allée des Platanes
64185 BAYONNE Cedex
Tél : 05.59.57.41.25

Email : cecile.kocher @ univ-pau.fr

Plus d'infos

Crédits ECTS 180

Public concerné

  • Formation continue
  • Formation initiale

Formation à distance Non

Effectif 320

Stage Obligatoire (6 semaines en L3)

Stage à l'étranger Facultatif (6 semaines en L3)

Taux de réussite aux de passage en L2 des néo-bacheliers présents aux examens : 54% bac ES ; 73% bac S ; 9% bac Techno ; 25% bac L

En savoir plus

Nous rencontrer